11 août 2006

L'illustrateur(trice)
- 1 Séant
fondement majeur de l'activité d'illustration.Stabilise l'ensemble.
- 2 Mains
Appendices munis chacun de cinq doigts préhensibles. Généralement seuls trois d'entre eux sont utilisés – pouce index et majeur. Les sept autres doigts servant par ailleurs à se gratter le crâne au cours de longues réflexions, ainsi qu'a manipuler pots, tubes, cutters et autres feuilles format raisin.
- 3 Colonnne vertébrale
Elément ayant tendance à se voûter sous le poids du travail et la propension à lorgner de près la feuille punaisée sur la table à dessin. Nécessite maints soins et massages ou, à défaut, l'usage d'une ou deux prothèses sur le tard.
- 4 Tête
Partie assez determinante concernant le métier d'illustrateur(trice). Contient nombre d'informations utiles à la confection des illustrations. Quand elle est trop grosse, on dit que l'illustrateur(trice) a les chevilles qui enflent.
- 5 Chevilles
Voir légende 4 .
- 6 Pieds
Peu usités dans ladite activité. Cependant dans un transfert de sens connu sous le nom de métaphore, l'illustrateur(trice) : « J'espère que mon bouquin va marcher ».
Mots d'illustrateur(trice)
- Avoir un bon coup de crayon n'empêche pas d'avoir un bon coup de fourchette.
- Le taille-crayon est au pinceau ce que le tranche-paille est au pingouin.
- Un méchant dessin vaut mieux qu'un bon mot.
- Je dessine pour découvrir le monde tel que je ne le vois pas.
Article extrait de La Gazette du Salon de Montauban

Posté par bernie2006 à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'illustrateur(trice)- 1 Séantfondement majeur de

Nouveau commentaire