Salon du Livre Jeunesse de Montauban

11 août 2006

LE GOÛT DU MONDE

afficheAffiche extraite de La Gazette du Salon de Montauban

L'appétit vient en lisant


Voyager, découvrir, rencontrer, absolument!
Autant d'actes créateurs, autant de situations qui vous forgent l'expérience.
On bouge, on va de surprise en surprise, on échange.
Rien de plus riche que d'aller vers les autres.
Mais le monde est grand, très grand.
Et les jambes des enfants, petites encore.
À parcourir le monde à grand pas, ils s'essouffleraient vite, les mômes!
Ils s'épuiseraient à n'en pas voir la fin.
Il y a les livres, par bonheur. Avec leurs couleurs, leurs mots bruyants ou mumurmurés,
leurs parfums. Tout emplis des autres, proches, lointains, invisibles même.
Des livres qui leur parlent de silence, de musique, de rêves et de paysages. Des livres qui leurs
parlent de grandir.
Goûter, c'est grandir.
Article extrait de La Gazette du Salon de Montauban
powered@livres-pour-enfants


Posté par bernie2006 à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'auteur(e)
- 1 Séant
Fondement majeur de l'activité d'écriture. Stabilise l'ensemble.
- 2 Mains
Appendices munis chacun de cinq doigts préhensibles. Généralement seuls deux d'entre eux sont utilisés – index gauche et droit. Les autres doigts servant par ailleurs à se frotter le menton au cours de longues méditations, ainsi qu'a manipuler et feuilleter fébrilement de gros et lourds outils appelés dictionnaires.
- 3 Colonne vertébrale
Elément ayant tendance à se voûter sous le poids du travail et la propension à lorgner de près l'écran d'ordinateur. Nécéssite maints soins et massages ou, à défaut l'usage d'une ou deux prothèses sur le tard.
- 4 Tête
Partie assez déterminante concernant le métier d'auteur(e). Contient nombre d'informations utiles à l'écriture de textes. Quand elle est trop grosse, on dit que l'auteur(e) a les chevilles qui enflent.
- 5 Chevilles (voir légende 4)
- 6 Pieds
Peu usités dans ladite activité. Cependant par un transfert de sens connu sous le nom de métaphore, l'auteur(e) dit « J'espère que mon bouquin va bien marcher ».
Petit entretien avec l'auteur
Depuis quand écrivez-vous?
Probablement déjà dans le ventre de ma mère. Elle m'a souvent dit qu'il lui venait des chatouillis intérieurs.
Pourquoi écrivez-vous?
J'adore travailler assis.
Vous sentez-vous proche de votre public?
Absolument. Quand j'écris, j'entends la voix de mes lecteurs, même si ce qu'ils racontent m'enbroullle. Trop de bruit nuit.
A ce propos : écrivez-vous la nuit?
Non. Ma devise est polochon vaut mieux que Paul au champs.
Pardon?
Je me comprends.
Et sinon ça va?
Je me maintiens. Des problèmes de cholesterol, un peu d'albumine. Rien de grave.
Mots d'auteur(e)
- Tous les auteurs sont égaux. Cependant parmi eux, il y en a qui sont plus ego que d'autres.
- Ecrire à l'eau, c'est plus beau, mais plus difficilequ'écrire à l'huile.
- J'écris pour remplir mes trous de mémoire.
- La littérature, c'est comme la confiture : plus on la sucre, plus la note est salée.
Article extrait de La Gazette du Salon de Montauban

Posté par bernie2006 à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'illustrateur(trice)
- 1 Séant
fondement majeur de l'activité d'illustration.Stabilise l'ensemble.
- 2 Mains
Appendices munis chacun de cinq doigts préhensibles. Généralement seuls trois d'entre eux sont utilisés – pouce index et majeur. Les sept autres doigts servant par ailleurs à se gratter le crâne au cours de longues réflexions, ainsi qu'a manipuler pots, tubes, cutters et autres feuilles format raisin.
- 3 Colonnne vertébrale
Elément ayant tendance à se voûter sous le poids du travail et la propension à lorgner de près la feuille punaisée sur la table à dessin. Nécessite maints soins et massages ou, à défaut, l'usage d'une ou deux prothèses sur le tard.
- 4 Tête
Partie assez determinante concernant le métier d'illustrateur(trice). Contient nombre d'informations utiles à la confection des illustrations. Quand elle est trop grosse, on dit que l'illustrateur(trice) a les chevilles qui enflent.
- 5 Chevilles
Voir légende 4 .
- 6 Pieds
Peu usités dans ladite activité. Cependant dans un transfert de sens connu sous le nom de métaphore, l'illustrateur(trice) : « J'espère que mon bouquin va marcher ».
Mots d'illustrateur(trice)
- Avoir un bon coup de crayon n'empêche pas d'avoir un bon coup de fourchette.
- Le taille-crayon est au pinceau ce que le tranche-paille est au pingouin.
- Un méchant dessin vaut mieux qu'un bon mot.
- Je dessine pour découvrir le monde tel que je ne le vois pas.
Article extrait de La Gazette du Salon de Montauban

Posté par bernie2006 à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le lecteur(trice)
- 1 Les yeux
Mobiles, capables de balayer les pages de gauche à droite et de bas en haut, donnant ainsi du grain à moudre au cerveau. Le cas échéant, ils peuvent se plisser de rire ou répandre des larmes lors d'une lecture.
- 2 Coeur
Touché par certaines lectures pleines d'émotions.
- 3 Nez
Indispensable à l'expression : « avoir le nez plongé dans un bouquin. »
- 4 Cheveux
Peuvent de redresser sur le crâne lors de la lecture d'un récit effrayant. Se tirebouchonnent aisément avec un doigt lors d'une lecture palpitante.
- 5 Gorge
Peut être serrée, voire nouée par une lecture émouvante. Parfois déployée.
- 6 Bouche
Capable de se transformer en sourire ou rire pendant une lecture drolatique.
- 7 Cerveau
Sert à stocker une énorme cargaison d'informations glanées à travers les pages des livres. Tri, classement, organisation, élimination, choix, fantasmagorie. Organe très impressionnant.
- 8 Mains
Dotés de 10 doigts facilitant le maintien du livre lors de sa lecture et la tourne des pages. Certains doigts – index, pouce- se permettent parfois de corner lesdistes pages, ce qui en fait des outils préhensibles.
- 9 Cuisse
Peuvent servir, en position assise, à reposer paisiblement le livre.
- 10 Langue
Capable d'humecter un des doigts – index ou majeur – afin de faciliter la tourne des pages.
-11 Pieds
Servant à flâner rêveusement aprés une lecture. Peuvent même promener un lecteur lisant (attention à la marche).
Article extrait de La Gazette du Salon de Montauban

Posté par bernie2006 à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2006

Le désir de lire est une évidence !

Place Nationale. Point d'orgue final, ce dimanche, du Salon du livre jeunesse dont l'édition 2006, appréciée des Montalbanais, est une des plus réussies.
La présidence en était tout émue, vendredi soir, tant il y avait de personnes accourues pour l'inauguration du Salon du livre jeunesse.
Durant une semaine, les manisfestations se sont succédé à la bibliothèque municipale, à l'ancien collège, à l'auditorium de l'université, à la librairie Le Scribe, pour se poursuivre, le temps de ce week-end, sur la place Nationale.
Tout ce travail est le fruit de longs mois de travail réalisé par les permanents et bénévoles de REEL et dans les écoles où sont invités les auteurs et illustrateurs. De ces rencontres, de ces ouvrages, les enfants livrent leurs interprétations. Celles-ci sont utilisées dans l'animation du salon.
Une manisfestation qui a essaimé dans le département : « A Lafrançaise, Nègrepellisse, Valence- d'Agen et prochainement à Castelsarrasin », annonce la présidente.
Ce salon, dont la renommée dépasse largement le cadre du département, attire environ 12000 visiteurs. « Un succès mérité qui ne peut que renforcer le plaisir et le désir de lire, déclare Dominique Salomon, vice-présidente du conseil régional. Un effort reconnu et soutenu par la région. »
José Gonzalez, vice-président du conseil régional, évoquant les relations privilégiées de l'association REEL avec le département tout au long de l'année, a insisté sur cette règle incontournable : « Lire, écrire, compter, sont les piliers essentiels pour la jeunesse. »
L'inspecteur d'académie Serge Dupuy y a ajouté la maîtrise de la langue orale. « C'est aussi, dit-il, le rôle de l'école maternelle, le premier acte avant l'apprentissage de la lecture. L 'inspection continuera à vous aider, à faireque davantage d'écoles travaillent avec les auteurs. » « Apprendre à lire est un facteur d'intégration, souligne Monique Valat, adjointe au maire. La médiathèque sera un support multimédia pour les jeunes comme les adultes ou les personnes agées. »
Le prix Soleil de la créativité a été décerné à l'école de la Mégère pour sa sculpture inspirée des ouvrages d'Alex Godard, « La case aux hibiscus rouges », « Le Petit Hippopo Tam Tam », « Idora « .Enfin le prix des collèges 82 (au titre de l'année 2005 a été décerné à l'auteur Anne-Laure Bondoux pour « Les larmes de l'assassin. »
Article extrait de La Dépêche du Dimanche, 14 mai 2006


Posté par bernie2006 à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

MOISSAC - Ecole Jeanne-d'Arc -

Rencontre avec un auteur
Les enfants du cycle 1 de l'école Jeanne-d'Arc de Moissac ont reçu dernièrement l'auteur Montse Gisbert, écrivain et illustratrice de contes pour enfants.
Après avoir travaillé en classe sur un de ses albums « Les désirs de Lune », ils ont pu la rencontrer à la bibliothèque municipale dans le cadre du salon du livre jeunesse qui s'est déroulé à Montauban.
En pertenariat avec l'association Réel, qui à organisé ce salon, ils ont fabriqué une sculpture représentant le livre « La cerise géante de Monsieur Jean «  Très impréssionné par ce travail, M. Barroux leur a dédicacé le livre en esperant venir les rencontrer l'année prochaine.
Article extrait de La Dépêche du Midi, 24 mai 2006
jeannedarc

Posté par bernie2006 à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

BEAUMONT

Deux écrivains en visite à l'école
Les élèves de l'école publique du groupe Pierre-de-Fermat ont reçu la visite de deux écrivains prestigieux. Tout d'abord, Montse Gisbert, écrivain catalane truculent se situant entre l'artistique et le populaire racontant aux enfants des histoires simples : la lune, les abeilles, les devinettes.
Un des ouvrages présentés, « Les désirs de Lune », pénètre parfaitement l'imaginaire des enfants et des grandes personnes. Les enfants ont pu apprécier les mouvements, les changements de situation et les couleurs des jardins digne d'Alice au pays des merveilles ». François David, le second auteur invité, traduit avec une humanité accessible aux enfants les problèmes de la vie courante, toujours à la recherche de la dignité, le tout accompagné de jeux poétiques déchaînant l'enthousiasme des enfants.
Les deux auteurs ont apporté à tous la preuve que même dans un monde stressé, il existe un petit coin inviolable où tous peuvent rêver, retrouver les sensations intimes, grâce à la puissance de leur imaginaire.
Merci aux aux auteurs, aux maîtres et aux maîtresses d'avoir bâti une telle journée.
Article extrait de La Dépêche du Midi, 18 mai 2006
beaumont
Montse Gisbert et la classe de M. Quinzomi

Posté par bernie2006 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Stand de la librairie Deloche

01002203303026

Posté par bernie2006 à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Stand de la librairie le Scribe

032045scribe123scribe124

Posté par bernie2006 à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Stand de la librairie le Bateau Livre

037038041042

Posté par bernie2006 à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]